L'alimentation des animaux

A la ferme tout le monde mange, vit et dors dehors. L'herbe est pâturée depuis mi-mars jusqu'à mi-novembre.

Les chèvres sont connues comme d'excellentes débroussailleuses et mangent de l'herbe, des feuilles, des "adventices" comme les chardons, le rumex, les boutons d'or, et parfois orties !

Les brebis elles sont d'excellentes tondeuses rigoureuses dans leur coupe de l'herbe.

Complémenter des espèces différentes permets de mieux préserver une biodiversité.

Cependant la qualité de l'herbe  est victime aussi du réchauffement climatique et en été nous devons complémenter avec une céréale simple, sans utiliser d'aliment tout prêt du commerce ou l'on trouve des aliments gourmands en eau ou venant de très loin comme le tourteau de soja.

Selon l'état des animaux nous pouvons complémenter en céréale à l'automne, période de reproduction ou les animaux doivent être en bonne forme.

L'hiver nous distribuons du foin bio à volonté ainsi qu'une céréale et d'un apport de protéine, comme la luzerne déshydratée.

Les animaux sont complémentés une fois par jour seulement, si nécessaire, de 400 à 500 grammes maximum, pour favoriser l'ingestion de fourrages, alors que les élevages intensifs peuvent utiliser jusqu'à 2 kg par jour par animal !

Cependant les brebis mettent bas en bergerie durant l'hiver et reçoivent alors 800 grammes d'un mélange de céréale et de protéine entier.

IMG_20190610_170150.jpg